16 juin 2009

Pérégrinations amstellodamoises

     Longtemps avant cette semaine de voyage j'avais fantasmé les goûts, les odeurs et les couleurs de la Venise du Nord. Avec certitude, son parfum se composait de cuir, de fumée de tabac à pipe, d'air iodé, de vieux papiers, d'orge, de houblon, de fumets de poisson, d'épices poivrées, d'herbes et de fleurs. Les couleurs devaient être celles des reliures qui ornent ma bibliothèque, faites de maroquins du Levant aux grains de framboise, de chagrins au vert brulé, du parchemin aux fenêtres et des basanes surclassées par... [Lire la suite]